Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ca sent? Sasanqua!

Publié le

Bonjour à tous!

Samedi, je suis allé faire un tour dans une jardinerie à Sens (89)... J'avais dans l'idée de m'acheter un nouveau rosier ("Nuit de Chine") pour mettre à l'entrée du jardin. Finalement, je me suis laissé tenter par un arbuste persistant: un Camélia d'automne (Camellia Sasanqua 'Versicolor Variegata'). Je possède déjà deux camélias d'hiver (Camellia Japonica). Ce petit dernier viendra donc compléter la collection et offrir un joli feuillage panaché pendant la morte saison.

Le lendemain matin, profitant d'un beau soleil dominical, je me suis mis à l'ouvrage et j'ai planté mon camélia en prenant soin de mélanger terre de bruyère et terre de jardin lors de la plantation. Voici le résultat...

 

Mon Camellia Sasanqua tout juste planté
Mon Camellia Sasanqua tout juste planté
Mon Camellia Sasanqua tout juste planté
Mon Camellia Sasanqua tout juste planté
Mon Camellia Sasanqua tout juste planté

Mon Camellia Sasanqua tout juste planté

Et maintenant, quelques informations!

. Le camélia sasanqua « versicolor variegata » est un charmant arbuste persistant avec une végétation dressée, dense et compacte. Ses jeunes pousses rosâtres donnent ensuite des feuilles d’un superbe vert-foncé fortement et irrégulièrement bordé de blanc-crème. D’octobre à novembre, ses nombreuses petites fleurs simples sont d’un magnifique blanc marginé de rose-vif sur les pétales et mises en valeur par un bouquet d’étamines jaune doré. De plus, son abondante floraison diffuse un discret parfum très agréable. Assez rustique, il a besoin d’un sol humifère, drainé, frais et acide en exposition mi-ombragée voire ombragée et supporte même le soleil si celui-ci n’est pas brulant. Si votre terre est calcaire, creusez un grand trou (un cube de 50cm est idéal), enlevez votre terre et remplacez-la par de la « terre de bruyère » et de la terre végétale. Florifère, parfumé et intéressant par sa floraison automnale bicolore ainsi que par son feuillage panaché, il s’utilise en isolé, groupe, pot et bien sur, dans un massif de plantes de terre de bruyère.

Appelé au Japon camélia d'automne, le Camellia sasanqua est un petit arbre aux fleurs simples, dont les pétales tombent facilement, formant sur le sol un tapis coloré, comme le font au printemps les fleurs de cerisier.

Cultivé dans les jardins d'Asie depuis le VIIe siècle, c'est l'Impératrice Joséphine qui le mis à la mode en France. Sa jolie silhouette un peu irrégulière et plus souple que celle du Camellia du japon, lui donne parfois une allure japonaise. Ses petites fleurs très parfumées recouvrent ses branches souples, parfois dès septembre et durant de longs mois. L'apogée de leur floraison est en novembre et décembre. Les fleurs sont en général simples (contrairement aux camélias du Japon) ou semi-doubles. Elles sont aussi plus petites (de 3 à 5 cm de diamètre), mais surtout très odorantes, ce qui fait l'essentiel de leur charme. Les petites feuilles légèrement duveteuses se nuancent d'acajou sur les pousses printanières.

Les Camellia sasanqua sentent le thé au jasmin, ce qui n'est pas si étonnant, le nom botanique du théier étant Camellia sinensis. On y retrouve aussi de délicieuses nuances sucrées de prune. Le mot sasanqua serait une variation phonétique d'un mot chinois signifiant "fleur de thé". Sa fleur est utilisée pour parfumer le thé dans certaines régions de Chine. Le parfum du "sasanqua" y est très prisé depuis de longs siècles siècles. Les formes semi-doubles sont plutôt moins parfumées que celles à fleurs simples.

Contrairement à une idée très répandue, le camélia n'est pas un arbuste frileux. La plupart résistent à - 10 °C sans problème. Les sujets adultes résistent à - 20 °C. L'important est d'éviter les courants d'air froids, les alternances brutales de gel et de dégel et d'éliminer la neige qui casse facilement les branches et brûle les boutons.

Le Camellia sasanqua nécessite une exposition ensoleillée pour bien fleurir. Il est fortement conseillé de le placer à labri des vents froids, car ses fleurs, qui résistent bien jusqu'à -3 °C, flétrissent au-delà, mais sans vraiment déparer l'arbuste. Au premier redoux, de nouveaux boutons s'ouvrent. Il faut un gel sévère, à des températures inférieures à -10 °C, pour abîmer les boutons bien fermés.

Camellia Sasanqua 'Versicolor Variegata'
Camellia Sasanqua 'Versicolor Variegata'
Camellia Sasanqua 'Versicolor Variegata'
Camellia Sasanqua 'Versicolor Variegata'

Camellia Sasanqua 'Versicolor Variegata'

Je profite de cet article pour m'arrêter un peu plus longuement sur ce magnifique arbuste qu'est le Camélia...

Originaires d'Asie tropicale, les camélias ont un feuillage sombre et vernissé. Leur floraison est opulente, le plus souvent printanière mais aussi automnale. Les camélias sont des arbustes persistants idéaux en climat doux, océanique, jusqu'en région parisienne.
La hauteur de ces arbustes, parfois arbres, varie de 1 à 10 mètres. Les fleurs du camélia, qui peuvent rappeler les roses, les pivoines, les œillets... sont simples ou doubles, dans des coloris allant du blanc au rose, au rouge et au panachage de ces tonalités.

Comme les rhododendrons, les camélias sont des arbustes de terre de bruyère. Toutefois, la terre de bruyère pure ne leur convient pas, mélangez cette terre acide à une terre de jardin ordinaire ou incorporez y un terreau souple et riche. Les camélias aiment les sols profonds, bien drainés et frais. Ils apprécient toutes les situations à l'abri des vents forts et du froid vif, que ce soit l'ombre, la mi-ombre ou un soleil non-brûlant.

Il est préférable de les planter en octobre-novembre ou en mars-avril. Ils peuvent toutefois se planter de septembre à avril, hors période de gel.
NB : Préférez l'automne pour les variétés à floraison printanière, et le printemps pour celles fleurissant en automne et en hiver. Toutefois, pour les sujets vendus en conteneur, vous pouvez les installer en terre en automne et profiter immédiatement de leur floraison. Cette dernière n'en sera que plus belle l'automne prochain.

Pour cette plante de sol acide, creusez sur 0,60cm, drainez et remplissez d'un mélange terre de bruyère-tourbe.

Les camélias constituent de superbes massifs. Mais ils peuvent être plantés en isolés sur une pelouse ou bien encore il apprécie l'ombre des grands arbres. A cultiver en situation abritée ou en bac dans la région parisienne. Ils sont souvent utilisés dans les massifs de terre de bruyère.
Mais on apprécie aussi la plantation d'euphorbes ou d'hellébores au pied des camélias d'hiver.

Choix des variétés de camélias

Camélias de printemps

Floraison de mi-saison (mars-avril) et floraison tardive (avril-mai)

Camélias d'hiver

Il s'agit des Camelia japonica et Camelia x williamsii. En fleurs dès le mois de décembre parfois et jusqu'au printemps !

Camélias d'automne

Il s'agit des Camelia sansaqua. En fleurs d'octobre à décembre.

 

 

Camélias divers et variés
Camélias divers et variés
Camélias divers et variés
Camélias divers et variés
Camélias divers et variés
Camélias divers et variés

Camélias divers et variés

UNE Camelia cette fois...

Je me mets à pleurer, doucement, lentement, avec dans le coeur un camélia frémissant.
Muriel Barbery, L'élégance du hérisson (2006)




Et pour terminer, je vous laisse en compagnie de la légendaire Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas...

Commenter cet article