Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma Roseraie : Genèse !

Publié le par Chris Tof

Je vous en parlais dans mon précédent billet sur les roses en vous montrant quelques vues de ce que j'appelle ma 'roseraie". En fait, le terme n'est pas tout à fait approprié. En effet, même si les roses sont à l'honneur dans cet endroit, elles font et feront l'objet de (très) nombreuses associations, notamment avec des vivaces. Je considère ce lieu comme un vaste champ d'expérimentation. Mais ce projet n'est pas venu de nulle part... De longs mois de réflexion ont précédé sa création.

Avant de vous en montrer davantage, un petit historique s'impose donc !

En avril 2009, l'emplacement de la Roseraie actuelle, c'était ça : un vieux Poirier à l'agonie sur un fond de haie de Thuyas...

 

Ma Roseraie : Genèse !

Très vite, exit le Poirier et les Thuyas !

Ma Roseraie : Genèse !

L'idée de créer une haie mixte à la place des Thuyas s'est imposée ainsi que celle de faire un potager.

Ma Roseraie : Genèse !

Au fil des ans, si la haie s'est formidablement bien développée, le potager, en revanche, ne m'a jamais donné beaucoup de satisfaction. A-t'il senti que je n'aimais pas trop m'en occuper ?

Il faut dire aussi que depuis quelques années, les étés sont catastrophiques pour les légumes du jardin. Trop d'eau ou trop sec... Bref, la décision était prise: on coupe en deux le potager et on installe deux pergolas de façon à créer une allée. Je plante quelques rosiers Anglais devant le futur ex-potager et un rosier grimpant sur la première pergola. Les fraisiers, framboisiers et quelques autres légumes demeurent malgré tout...

Ma Roseraie : Genèse !

Puis est venu l'été 2016 : les inondations de juin et les trombes d'eau ont fait pourrir quatre fois mes plants de légumes, notamment les tomates que j'adore ! Ce fut le coup de grâce !

Du coup, j'ai décidé d'investir totalement l'espace du potager pour planter des rosiers. C'est ainsi qu'est née ma "Roseraie".

Allez, venez, je vous emmène la voir... Soyez indulgents, elle est encore bien jeune car beaucoup de rosiers n'ont été plantés que l'an dernier. Mais le résultat me ravit d'ores et déjà !

Ma Roseraie : Genèse !
Ma Roseraie : Genèse !
Ma Roseraie : Genèse !
Ma Roseraie : Genèse !
Ma Roseraie : Genèse !

La visite s'arrête ici pour aujourd'hui mais je vous en montrerai davantage dans un autre billet. Je vous révèlerai notamment quels sont les rosiers qui y ont été plantés et comment j'ai pensé leurs associations ainsi que les autres plantes (vivaces et annuelles) que j'ai aussi introduites à leurs côtés.

En attendant, je vous souhaite une belle journée !

Ma Roseraie : Genèse !

Commenter cet article

Emmanuelle 18/08/2017 18:42

Bonjour Christophe .2009 votre poirier à l'agonie et chemin faisant et l'abandon de votre potager fait place a cette superbe roseraie ,2016 à ce jour incroyable l'ampleur de vos rosiers .Les arches sont belles .
C'est une belle réussite et le détail de vos parterres seront des billets bien agréable à suivre .
Un beau weekend Christophe .
Emmanuelle

Christophe Loichot 18/08/2017 18:57

Bonsoir Emmanuelle. Oui, le détail des parterres est en cours. Patience, patience...
Belle soirée à vous.

Corinne OHAYON 18/08/2017 14:27

Mais bien sûr que le potager n'était plus utile..., dommage pour les tomates, mais bienvenue toute cette place pour tes rosiers que je sais que tu affectionnes !

Christophe Loichot 18/08/2017 16:25

Ah ça, pour les affectionner, je les affectionne !

christine 18/08/2017 13:38

Coucou Tof,
toujours de belles floraisons, de jolies fleurs et de superbes images pour nous montrer ton jardin
c'est vrai que ça change un jardin au fil du temps, un peu aussi en fonction de nos humeurs et de nos goûts du moment
ça m'intéresserait de savoir comment tu as viré ton arbre et tes tuyas, je vais en avoir quelques uns à arracher ;-)
belle et douce journée avec j'espère un peu de pluie, ici elle est arrivée
@ bientôt

Christophe Loichot 18/08/2017 16:28

Coucou,
En fait, j'ai eu de la chance, pour l'arrachage de mes arbres et de mes Thuyas : mes gentils voisins, agriculteurs, m'ont tout arraché avec leurs machines ! Ils m'ont retourné toute une plate-bande et cela a permis à tous mes arbustes de la haie mixte de croître très vite. Je n'ai donc aucun mérite dans cette histoire...