Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des livres, des jardins, des envies...

Publié le par Tof77

Des livres, des jardins, des envies...

La fin des gros travaux au jardin approche. Tout est prêt pour affronter l'hiver. L'heure est désormais à la détente, à la réflexion et à la découverte. Découverte de nouveaux jardins, de nouvelles techniques et de nouvelles variétés. Bref, quoi de mieux pour cela que les livres !

Je vais donc vous faire partager mes envies lecture du moment. Certains ouvrages sont très récents et déjà reconnus, d'autres, plus anciens, n'ont pas encore eu l'occasion de tomber entre mes mains mais je compte bien me rattraper !

D'autant plus que c'est bientôt les fêtes de fin d'année... Alors, cela peut aussi donner des envies de cadeaux ! En ce qui me concerne, j'ai déjà tout inscrit sur ma longue, très longue liste de Noël !

Des livres, des jardins, des envies...

Commençons par le livre que je lorgne depuis plusieurs semaines déjà : "Jardins d'hiver, une saison réinventée" de  Cédric Pollet, aux éditions ULMER. Enfin un livre qui parle du jardin en hiver ! Moi qui prône la nécessité d'un jardin beau toute l'année, j'ai hâte de découvrir ce livre qui, pour l'avoir déjà feuilleté en librairie, comporte des photos époustouflantes.

Des livres, des jardins, des envies...

Le deuxième ouvrage porte sur un jardin dont j'ignorais totalement l'existence, celui de la célèbre romancière Virginia Woolf. En s'inspirant des lettres et journaux de Virginia et Leonard Woolf, Caroline Zoob reconstruit l'histoire de ce jardin intime : "Monk's House".

Des livres, des jardins, des envies...
Des livres, des jardins, des envies...
Des livres, des jardins, des envies...

Le troisième ouvrage a déjà fait beaucoup parler de lui cette année puisque son auteur, Didier Willery, botaniste et auteur de nombreux articles dans les magazines de jardinage, a obtenu le prestigieux prix Pierre-Joseph Redouté . Dans ce livre, il nous dévoile enfin tous ses secrets de jardinier ! Un véritable livre de chevet !

Des livres, des jardins, des envies...

Vient ensuite un livre sur la tendance du moment : les terrariums ! J'avoue que cela m'attire de plus en plus. La plupart des jardineries en proposent désormais à tous les prix. Ce qui m'intéresse surtout, c'est que l'on peut assez facilement les créer soi-même.

J'ai donc très envie de me lancer dans cette nouvelle expérience végétale. Mais cela demande nécessairement un minimum de technique que ce petit ouvrage devrait m'aider à acquérir. Pour l'avoir feuilleté il y a quelques jours, il a l'air très clair et bien illustré.

Des livres, des jardins, des envies...

L'ouvrage dont je veux parler maintenant est technique et artistique à la fois. Il s'agit du "Guide la couleur au jardin", paru aux éditions ULMER. Ses auteurs, Francis PEETERS et Guy VANDERSANDE, donnent des clés pour harmoniser les couleurs, créer des ambiances différentes, tout en s'appuyant sur des photographies démonstratives. Bref, un indispensable !

Des livres, des jardins, des envies...

Poursuivons cette "liste de mes envies" (tiens, ça me rappelle un titre de livre...) par le dernier ouvrage en date de Stéphane Marie, qu'il n'est plus nécessaire de présenter ! Je suis son émission "Silence ça pousse !" depuis des années et je ne m'en lasse pas malgré, il faut l'avouer, des reportages assez inégaux.

Dans ce livre, "Penser et aménager son jardin", l'auteur-jardinier se veut très concret et nous fait profiter de son expérience pour nous aider à aménager l'espace du jardin.

Des livres, des jardins, des envies...

Je termine avec le livre "Histoires de Roses", écrit par Jean-Michel Groult et Franck Boucourt édité par Planfor. J'ai découvert l'existence de cet ouvrage grâce à Caroline (du blog Le jardin de Lys que je consulte régulièrement :http://jardindelys.canalblog.com/ ) qui le présente dans un de ses derniers billets. Pour un fan de roses comme moi, il me le faut !

Des livres, des jardins, des envies...

Il n'y a donc plus qu'à attendre sagement le Père Noël... Qui sait ? Peut-être qu'il lit mon blog en ce moment et qu'il en sera inspiré...

En attendant, si vous avez d'autres idées de lecture autour du jardin, n'hésitez pas à m'en faire part. Cela fera peut-être germer de nouveaux projets...

Bonnes lectures à tous !

 

 

Des livres, des jardins, des envies...

Voir les commentaires

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Publié le par Tof77

Que toutes les Jacqueline se rassurent ! Aucune animosité dans cet article à leur égard... Loin de là. Je veux juste vous raconter comment deux nouveaux rosiers ont intégré le jardin aujourd'hui. Or, l'un d'eux est le célèbre 'Jacqueline du Pré'.

Il s'agit en fait d'une commande que j'avais passée il y a de cela un petit bout de temps déjà à "Promesse de fleurs". Malheureusement, le colis avait été égaré par le transporteur !! Du coup, le temps que je fasse une réclamation et qu'une nouvelle commande soit réexpédiée, cela m'était un peu sorti de la tête... Oui, oui, ça m'arrive de penser à autre chose qu'aux rosiers, je vous assure...

Et ce midi, en rentrant du travail, que vois-je sur le pas de ma porte ?!! Le fameux colis !!

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Autant vous dire que j'ai déjeuné en quatrième vitesse et je me suis vite attelé à la tâche, tellement j'avais hâte de planter mes nouveaux arrivants, dont la fameuse "Jacqueline" ! En plus, coup de chance, pas de pluie aujourd'hui !

 

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !
A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Quelques infos (source : Promesse de fleurs) sur le rosier 'Jacqueline du Pré' :

Les fleurs délicates du Rosier 'Jacqueline du Pré' sont élégantes, dotées d'un charme un peu mutin tout à fait unique. Leur teinte est un blanc pâle ombré de rose chair au centre, et leur forme une large coupe semi-double, presque simple. Elles s'ouvrent sur un cœur rose pâle animé de longues étamines rousses qui fait toute leur originalité. Assemblées en larges bouquets, elles s'épanouissent sans relâche sur un arbuste buissonnant vêtu d'un feuillage très sain, sombre et luisant. Non contentes d'être belles, ces roses exhalent un agréable parfum musqué. De taille moyenne, il convient bien à l'arrière des massifs de vivaces et s'intégrera facilement dans une haie fleurie. 

 

'Jacqueline du Pré' est un rosier arbustif moderne apparenté aux rosiers écossais (Rosa pimpinellifolia type spinosissima). Cet arbuste au port très érigé atteint 1 m 50 à 1 m 80 de hauteur pour 80cm à 1 m d'envergure, avec une croissance rapide. Il produit des branches un peu frêles mais gracieuses, qui portent un élégant feuillage vert sombre et brillant parfois peu fourni; pour avoir un effet de masse, il sera préférable de le planter par groupe de trois sujets.  De juin aux gelées, si l'on prend soin d'éliminer les fleurs fanées, les fleurs composées de 8 à15 pétales, mesurant 10 cm de diamètre, naissent de boutons rose chair, puis s'épanouissent en s'arrondissant progressivement, pour finir largement ouvertes, en belles églantines aux pétales ondulés, en dévoilant un cœur rose et doré que l'on voit de loin. Elles sont regroupées en larges bouquets.

 

Ce rosier Jacqueline du Pré®  forme un buisson gracile, élancé, de taille moyenne, idéal pour la plantation en petite haie ou en groupe de 3 sujets. Il s'intègre bien dans les massifs d'arbustes à floraisons estivales ou automnales, ou mélangé aux vivaces et aux annuelles légères comme les gypsophiles paniculées, les phlox paniculés ou les grandes digitales. Il sera bien mis en valeur devant un écran de buis ou d'ifs, ou, au contraire, entouré d'une haie miniature ou d'un labyrinthe savamment organisé,  comme dans les jardins à l'italienne ou à la française. C'est aussi et surtout une rose unique et touchante à marier par exemple avec une clématite à fleurs doubles que l'on placera près de la maison pour profiter aussi de son parfum.

 

Obtention Harkness de 1989.

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Après l'avoir praliné, j'ai planté ce rosier aux fleurs simples juste à côté du rosier 'Gertrude Jekyll' dont le rose soutenu devrait faire un subtil rappel du coeur du premier. Au milieu des deux, une sauge nemerosa 'Viola Klose'.

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Voici un avant-goût de ce que cette association devrait donner...

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Passons au second rosier de la commande : 'Burgundy Ice'.

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Quelques infos sur ce rosier dont j'avais envie depuis très longtemps :

Le Rosier Burgundy Ice, classé parmi les rosiers hybrides modernes, est une mutation naturelle de l'excellente variété Fée des Neiges (Iceberg), découverte fortuitement par un jardinier amateur en Tasmanie. Primée aux Mérites de Courson en 2007, il en est une version aux fleurs extraordinairement pourprées, nuancées de violet, dont la texture veloutée se dévoile au soleil. L'arbuste qu'il forme est doté des mêmes qualités exceptionnelles: une floraison presque permanente, un port souple, et une excellente résistance aux intempéries. Ses roses légères permettent de faire de beaux bouquets ou de remarquables associations avec des rosiers blancs.

 

Le rosier Burgundy Ice a été obtenu en 2005 par Prophyl.  Cet hybride moderne fait preuve d'une belle vigueur, qui lui permet de former un très beau buisson de 1m à 1.50m de hauteur, pour une largeur de 90 cm à 1m.  La plante montre une croissance vigoureuse, touffue et buissonnante et un port large et érigé. Sa floraison est inépuisable. Il produit des fleurs de taille moyenne, larges de 6 cm, doubles, d'un pourpre riche de nuances. Elles sont pleines et s'épanouissent en prodigieux bouquets, mais ne délivrent pas un parfum puissant, mais plutôt léger et fugace. Le feuillage, élégant, caduc à semi-persistant, vert moyen, a parfois tendance à se dégarnir en été. Un sol bien amendé permettra à l'arbuste, fortifié, de porter ses fleurs sans s'épuiser.

 

Le rosier Burgundy Ice fait sensation dans les haies fleuries et en massifs, en particulier lorsque ses roses voisinent avec des fleurs blanches. Les rosiers Iceberg, mais aussi Winchester Cathedral, feront de parfaits compagnons. On peut aussi l'associer à des vivaces blanches comme les delphinium, digitales ou campanules, les fleurs bleues en épis légers des Perovskia ou Nepeta, ou encore les feuillages jaune soufre à vert acide des alchémilles, euphorbes ou Thalictrums. Ses fleurs cueillies avant leur plein épanouissement tiennent très bien dans les bouquets.

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Celui-là, je l'ai planté près d'une Lysimaque 'firecracker' dont le feuillage pourpre et la floraison jaune devraient s'allier à merveille avec ce rosier. Le rosier anglais 'Brother Cadfael' devrait les rejoindre très bientôt. Voyez ce que cela donnera au printemps...

 

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Enfin tout ça c'est bien joli mais je me trouve confronté à un autre problème désormais. Regardez ce qui était joint au colis...

A la sainte Catherine, on plante Jacqueline !

Vous feriez quoi à ma place ? Je suis obligé de passer une nouvelle commande, non ?

Voir les commentaires

Prêt pour l'hiver !

Publié le par Tof77

Eh oui, il faut se rendre à l'évidence, l'hiver approche à grands pas : les températures sont de plus en plus fraîches et les premières gelées ont déjà eu lieu.

Prêt pour l'hiver !

Il est donc temps de mettre à l'abri les plantes les plus fragiles (Laurier rose et Citronnier).

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Beaucoup de feuilles sont tombées depuis le début du mois et la plupart des arbres et des arbustes caducs sont désormais dénudés. J'ai d'ailleurs profité du ramassage des feuilles pour m'en servir comme paillis protecteur dans les différents massifs. Elles se désagrègeront durant l'hiver et nourriront le sol par la même occasion. Je n'aurai plus qu'à enlever les résidus au printemps pour rendre les massifs plus nets.

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Même si cette période ne met guère le coeur en joie, j'avoue qu'elle ne me déplaît pas non plus. En effet, elle permet de voir le jardin sous son plus simple appareil et donc d'en voir la structure.

C'est aussi le moment où l'on va profiter le plus des oiseaux, petits compagnons fidèles du jardin. D'ailleurs, tout est prêt pour les accueillir.

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Et puis, il y a quand même toujours de quoi voir au jardin, même si les couleurs s'y font beaucoup plus rares.

Le Mahonia X media 'Charity' prépare ses inflorescences... Il va être magnifique, cette année !

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Les pensées font les belles.

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Un Delphinium veut encore se faire remarquer...

Prêt pour l'hiver !

L'Hellébore fétide s'active...

Prêt pour l'hiver !

Le Skimmia Japonica 'Rubella' commence à fleurir.

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Le Leycesteria Formosa arbore encore ses jolies bractées pourpres.

Prêt pour l'hiver !

Il y a même quelques roses qui font de la résistance !

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Quant à mon "Arbre aux bonbons", il n'a jamais été aussi beau ! Un nuage de perles violettes semble flotter dans les airs...

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Ailleurs, les graminées continuent d'assurer le spectacle...

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Enfin, même s'il y a toujours à faire au jardin, l'hiver va malgré tout me permettre de me poser un peu et de me plonger, au coin du feu, dans des livres sur le jardin. Je vous parlerai d'ailleurs très bientôt de mes envies de lecture sur le sujet.

Je vous laisse avec quelques vues d'ensemble du jardin...

Bon week-end à vous tous !

Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !
Prêt pour l'hiver !

Voir les commentaires

Ouille, ça pique !

Publié le par Tof77

Ouille, ça pique !
Ouille, ça pique !
Ouille, ça pique !

Malgré le temps qui me manque et cette maudite bruine de novembre, je me suis attelé à une lourde tâche cet après-midi : la taille des rosiers ! Bon, je n'ai pas encore fini, mais je suis presque au bout. Plus qu'une vingtaine sur environ 90 rosiers, j'estime avoir bien travaillé !

Muni d'une bonne paire de gants et d'une brouette, je me suis attaqué à deux massifs entiers  dont celui dit "des écrivains".

 

Ouille, ça pique !
Ouille, ça pique !
Ouille, ça pique !
Ouille, ça pique !
Ouille, ça pique !

Résultat : plusieurs brouettes de remplies...

Ouille, ça pique !

Une poubelle pleine...

Ouille, ça pique !

Et une chienne toute mouillée !

Ouille, ça pique !

Il faut dire que cette dernière était fort occupée... A quoi, me direz-vous ? Eh bien, voyez plutôt ce qu'elle est allée me dénicher sous le tas de bois dans le garage...

Ouille, ça pique !

Comment ? Vous n'y voyez rien ? Ai-je "piqué" votre curiosité ?

Alors avec le flash ça ira mieux...

Ouille, ça pique !

Eh oui, un énorme hérisson ! Et je peux vous dire, pour l'avoir réinstallé avec précaution là où il était avant d'être dérangé, que ça pique aussi !! Du coup, mes gants ont été doublement utiles aujourd'hui.

J'espère en tout cas que ce nouvel hôte pourra désormais hiberner tranquillement. En attendant une future cabane à hérisson qu'il me tarde d'installer au jardin (oui j'ai vraiment hâte !!!),  ce n'est pas l'espace qui va lui manquer dans le garage !

Bonne fin de journée à tous.

 

 

Ouille, ça pique !

Voir les commentaires

Massacre à la tronçonneuse !

Publié le par Tof77

Massacre à la tronçonneuse !

Ca y est, c'est fait ! La chaîne de la tronçonneuse est encore toute sanguinolente (de sève) ...

J'entends encore son bruit infernal dans ma tête...

Après sept ans, le noyer et le cerisier ont été élagués. Il était temps car, même si tous les deux étaient très beaux, ils faisaient trop d'ombre aux alentours et certaines plantes commençaient à peiner en voulant chercher de la lumière.

De plus, certaines branches touchaient la façade de la maison. Il fallait prendre une décision !

Le noyer AVANT :

Massacre à la tronçonneuse !

Le noyer APRES !

Massacre à la tronçonneuse !

Je ne vous raconte pas le stress, l'angoisse pendant l'élagage... Je pensais à toutes les plantations dessous et aux alentours. Bref, pour moi, un vrai film d'horreur ! Un cauchemar de jardinier !

Au final, plus de peur que de mal. C'était prévisible...

Un peu de casse, mais le plus important est que le jardin a gagné une belle luminosité. Cela va permettre à certains arbustes, notamment quelques rosiers, de s'épanouir pleinement l'an prochain.

 

Massacre à la tronçonneuse !

Quant au cerisier, ses branches ne touchent plus la maison. Ouf !

C'est mon rosier 'Veilchenblau', fraîchement planté contre le mur côté est, qui va être content ! Il va pouvoir bénéficier d'une belle lumière pour se développer.

 

Massacre à la tronçonneuse !
Massacre à la tronçonneuse !

En attendant de me remettre de ces émotions fortes, je vous donne rendez-vous dans un prochain billet. Belle soirée à vous !

Massacre à la tronçonneuse !

Voir les commentaires

Noël avant l'heure !

Publié le par Tof77

Quel bonheur de recevoir des colis en rentrant du travail ! Surtout quand on sait qu'il y a de jolies plantouilles à l'intérieur et qu'on les attendait avec impatience depuis plusieurs jours...

Commençons par ma commande de vivaces passée chez "Promesse de fleurs" la semaine dernière.

Le colis est arrivé en parfait état. Les plantes étaient, comme d'habitude, bien protégées par une coque en plastique.

 

 

Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !

Mais voyons son contenu d'un peu plus près :

Noël avant l'heure !

- une Achillea millefolium 'Wonderful wampee' que j'ai plantée au pied du rosier 'Cardinal de Richelieu'. Ils devraient fleurir en même temps et offrir un joli spectacle.

Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !

- une Euphorbia amygdaloïdes purpurea que j'ai disposée au pied d'une Euphorbia Characias. Le contraste entre le feuillage pourpre de la première et le feuillage vert de la seconde devrait être intéressant.

Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !

- Deux Stipas tenuifolia (Cheveux d'ange) que j'ai placées de part et d'autre du bassin.

Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !

Quant au deuxième colis, il s'agit tout simplement de ma commande de rosiers (passée chez Francia Thauvin) dont je vous avais parlé dans un article précédent.

Ce colis est aussi arrivé en parfait état. Les rosiers en racines nues étaient délicatement protégés et agrémentés de morceaux de mousse pour préserver un minimum d'humidité.

Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !

Aussitôt déballés, les quatre rosiers ont été plantés aux endroits prévus avec en surface un apport de fumier de ferme. Vivement le mois de juin que j'assiste à leurs premières floraisons !!

Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !
Noël avant l'heure !

Voilà donc un week-end qui s'annonce bien ! Le jardinier, fourbu, a bien mérité un peu de repos après toutes ces plantations. Quelque chose me dit qu'il va rêver à de jolies roses cette nuit...

Belle journée à tous !

Noël avant l'heure !

Voir les commentaires

Halloween à l'orange

Publié le par Tof77

 Halloween à l'orange

Il y a deux jours, on fêtait Halloween. Or, qui dit Halloween, dit citrouille. Et qui dit citrouille, dit orange... Vous me voyez venir avec mes gros sabots ?

Eh bien oui, ce petit billet du jour est dédié à la couleur orange au jardin.

Allez hop, c'est parti !

 

 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange
 Halloween à l'orange

Au fait, savez-vous pourquoi on associe Halloween aux citrouilles ? Lisez plutôt..

Ne sortez pas au jardin ce soir ! On ne sait jamais, la vilaine sorcière de Blair ou de monstrueux Tripods pourraient encore vous y attendre...Brrrrrrr

 Halloween à l'orange

Voir les commentaires