Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jardin - jardinage

Cocardé !

Publié le par Chris Tof

Cocardé !

C'est avec plaisir que je vous présente la cocarde qui ornera désormais la page d'accueil de mon blog. Le Jardin de la vanneuse fait partie des 7 meilleurs blogs jardin 2019 sélectionnés par Maisonae.

Je vous mets le lien de l'article ci-dessous.

Encore un grand merci à Sophie et à toute l'équipe de Maisonae pour avoir sélectionné mon modeste blog qui n'a pas d'autre prétention que de partager ma passion et mon quotidien au jardin.

Un grand bravo aux 6 autres sélectionnés et, puisque l'occasion s'y prête, à tous les blogs qui permettent d'échanger sur cette formidable aventure qu'est le Jardin !

Cocardé !

Voir les commentaires

On coupe, mais on garde toute la longueur !

Publié le par Chris Tof

Si vous aimez les sketchs de Muriel Robin, cette phrase culte devrait vous rappeler quelque chose...

Non ?

Alors je vous mets le lien ci-dessous si vous souhaitez une petite piqûre de rappel...

Eh bien, c'est à cela que j'ai pensé quand je me suis attelé tout à l'heure à un petit exercice de taille au fond du jardin.

Venez, je vous emmène voir, vous allez mieux comprendre.

C'est ici que ça se passe. 

On coupe, mais on garde toute la longueur !

Dans ce massif, j'ai planté il y a plusieurs années un Mahonia x media 'Charity'.

J'aime beaucoup sa floraison à l'entrée de l'hiver mais je suis beaucoup moins fan de ses feuilles très piquantes qui sont devenues bien trop imposantes avec le temps. Il me fallait donc garder la hauteur de l'arbuste, qui me convient parfaitement en fond de massif, tout en désépaississant l'ensemble.

Alors, je me suis lancé dans une petite taille en transparence...

Couic couic et voici le résultat !

On coupe, mais on garde toute la longueur !
On coupe, mais on garde toute la longueur !
On coupe, mais on garde toute la longueur !

Désormais, on peut enfin apprécier sa belle écorce, qui me fait penser à des écailles de serpent. 

 

 

On coupe, mais on garde toute la longueur !
On coupe, mais on garde toute la longueur !

Il ne me reste plus qu'à en habiller un peu le pied. Ca attendra bien l'automne...

 

On coupe, mais on garde toute la longueur !

En attendant, je vous laisse, toujours dans ce massif, en compagnie des Persicaires et des Physostegias qui forment un beau duo cette année...

On coupe, mais on garde toute la longueur !

Voir les commentaires

La vie en schtroumpf !

Publié le par Chris Tof

Aujourd'hui, je vois la vie en schtroumpf...

Pour quelle raison ? me direz-vous.

Eh bien, parce que j'ai schtroumpfé une vieille jarre en terre cuite, pardi !

La vie en schtroumpf !

Bon, je vous l'accorde, elle n'était pas assez schtroumpf...

Alors je l'ai vraiment schtroumpfée !

La vie en schtroumpf !

Et après quelques coups de pinceau...

La magie a opéré !

 

La vie en schtroumpf !

Alors ? Comment vous la schtroumpfez ma nouvelle jarre ?

Regardez-la en situation maintenant, dans le massif à insectes...

La vie en schtroumpf !
La vie en schtroumpf !
La vie en schtroumpf !

Ça schtroumpfe, non ?

J'en profite pour vous montrer quelques vues du massif, qui n'a pas tout à fait un an et qui est déjà bien prometteur. Il n'aura pas du tout souffert de la canicule, ce qui me rassure totalement par rapport au choix des plantes que j'y ai installées. 

La vie en schtroumpf !
La vie en schtroumpf !
La vie en schtroumpf !
La vie en schtroumpf !

Sur ce, je vous souhaite une belle schtroumpf soirée !

A très bientôt...

La vie en schtroumpf !

Voir les commentaires

Coup de chaud !

Publié le par Chris Tof

Coup de chaud !

Qu'il fait chaud !

On pourra dire que, pour le moment, l'été ne nous aura pas épargnés. Le jardin n'aura pas reçu une seule goutte de pluie depuis un mois et la canicule s'est installée une deuxième fois pour mettre à nouveau nos jardins à rude épreuve.

Alors que des orages et de la pluie sont enfin annoncés pour cette nuit, le thermomètre affiche encore près de 35 degrés !

D'ores et déjà, en observant le jardin, une conclusion s'impose : il faudra faire sans pelouse cet été !

Coup de chaud !

Mais ce qui me préoccupe le plus, c'est l'état des plantes...

Beaucoup d'entre elles font vraiment peine à voir. Toutes feuilles vers le bas, elles semblent consternées par la situation. 

 

Coup de chaud !
Coup de chaud !

D'autres, comme les framboisiers ou certains géraniums vivaces sont en train de griller sur place.

Coup de chaud !
Coup de chaud !

Le feuillage de l'Hamamélis, pourtant à l'ombre, se recroqueville et se transforme en chips !

Coup de chaud !

Une fois de plus, je ne verrai pas fleurir mes anémones de Japon blanches... A l'automne, je les change de place !

 

Coup de chaud !

Mais haut les cœurs ! Je n'aime pas les lamentations...

Malgré ce triste spectacle, certaines "dures à cuire" sont là pour nous rappeler que la Nature est forte et qu'on doit se réjouir de les compter parmi les plus fidèles de l'été, aussi sec et chaud soit-il !

Les Achilées en font partie.

Coup de chaud !
Coup de chaud !
Coup de chaud !

Le bleu métallique des Echinops et Eryngiums ne se soucie absolument pas de la canicule et enchante les butineurs.

Coup de chaud !
Coup de chaud !
Coup de chaud !
Coup de chaud !
Coup de chaud !

Alors que 'Cyrano de Bergerac', toujours aussi zélé et plein de panache, nous offre ses roses chaudes.

Coup de chaud !
Coup de chaud !
Coup de chaud !

Je profite de ce billet estival pour souhaiter un joyeux anniversaire à la gardienne du jardin : ma fidèle et adorable Louna ! 

 

 

Coup de chaud !

Voir les commentaires

De la rose au château...

Publié le par Chris Tof

De la rose au château...

Samedi, en fin de journée, alors que je promenais dans le jardin, je fus victime d'un enchantement.

Au moment où je me penchai pour sentir la rose 'André Le Nôtre'...

De la rose au château...

Je basculai dans un autre monde.

De la rose au château...

Un autre temps.

De la rose au château...

D'autres jardins.

De la rose au château...

Un lieu où la frontière entre le jour et la nuit est ténue.

Si ténue qu'elle nous semble irréelle.

De la rose au château...

Magie d'une rose. 

De la rose au château...

Magie d'un soir.

De la rose au château...

Merci Monsieur Le Nôtre.

De la rose au château...

Voir les commentaires

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Publié le par Chris Tof

Je ne sais pas si l'herbe est plus verte ailleurs mais le jardin résiste tant bien que mal au manque d'eau.

Certes, la pelouse jaunit à vue d'oeil...

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Mais je me console en me disant que cela pourrait être bien pire et que le jardin m'offre encore de belles floraisons.

Les roses, par exemple, continuent leur festival sans se soucier du manque d'eau.

'Joachim Du Bellay'
'Joachim Du Bellay'
'Joachim Du Bellay'
'Joachim Du Bellay'

'Joachim Du Bellay'

'Honoré de Balzac'
'Honoré de Balzac'

'Honoré de Balzac'

'Pierre de Ronsard'
'Pierre de Ronsard'
'Pierre de Ronsard'

'Pierre de Ronsard'

'Crocus Rose'

'Crocus Rose'

'Geoff Hamilton'

'Geoff Hamilton'

'Violette Parfumée'

'Violette Parfumée'

Prises dans un joyeux fouillis, elles affrontent l'été la tête haute.

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Bonne nouvelle : le rosier 'La Rose du Petit Prince', littéralement grillé par une violente attaque de rouille au mois de mai, semble s'être totalement remis et m'offre ses premières fleurs. Je l'adore !

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

En voilà une qui aime la chaleur et qui ne souffre absolument pas du manque d'eau...

Exubérante Bignone !

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Pour d'autres, le soleil est trop agressif et les coins ombragés sont indispensables.

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Certains optent même pour l'option camouflage...

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Regardez cet Acer... Son feuillage semble se fondre dans le décor.  

Un vrai caméléon !

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Et pour encore plus de fraîcheur, il faut aller près du bassin...

C'est le moment où les Ligulaires sont en pleine floraison !

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Les Hortensias, au nord, sont bien préservés des rayons du soleil les plus brûlants et sont frais comme des gardons !

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Terminons ce tour d'horizon estival par le massif aux insectes...

J'ai bien fait d'y installer des dures à cuire car il est en plein soleil du matin jusqu'en fin d'après-midi. Le chaud, le sec... Même pas peur !

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?
Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Bref, l'été s'annonce, cette année encore, particulièrement éprouvant.

Faut-il donc voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Non, la Nature est forte mais il est grand temps de penser autrement le jardin et de s'adapter à ses nouvelles exigences...

Voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?

Voir les commentaires

Des aulx et des bas...

Publié le par Chris Tof

Des aulx et des bas...

Dans la vie, il y a des bas mais il vaut mieux voir les aulx !

 

Des aulx et des bas...

Je veux évidemment parler de ces aulx d'ornement que j'ai plantés à l'automne dernier dans le massif aux insectes.

Des aulx et des bas...

Leur petit nom ?

Allium Sphaerocephalon !

Des aulx et des bas...

Faciles à installer (ce sont des bulbes), ils ne nécessitent aucun entretien particulier et ils reviendront chaque année en début d'été !

Je les adore mais visiblement je ne suis pas le seul...

Des aulx et des bas...

Voir les commentaires

Dix ans déjà...

Publié le par Chris Tof

Que le temps passe vite !

Je me faisais cette réflexion en regardant hier soir des photos du jardin à ses débuts...

Alors, je vous propose une petite sélection d'Avant/Après ! 

 

1

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

2

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

3

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

4

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

5

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

6

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

7

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

8

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

9

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

10

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

11

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

12

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

13

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

14

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

15

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

16

Dix ans déjà...
Dix ans déjà...

On refait le point dans 10 ans ?

Dix ans déjà...

Voir les commentaires

Au jardin de Valérie...

Publié le par Chris Tof

Les vacances ont déjà un peu commencé pour moi ce week-end, puisque je me suis rendu dans le nord de la Seine et Marne pour visiter le jardin de Valérie, une passionnée de jardin que j'ai eu l'occasion de rencontrer à fête des plantes de Crécy-la-chapelle au printemps et dont je connais le blog depuis longtemps.

Je savais qu'elle ouvrait les portes de son jardin régulièrement mais je n'avais encore jamais pris le temps d'aller le visiter. C'est désormais chose faite et malgré la chaleur, j'ai passé un très agréable moment.

Au jardin de Valérie...

Le jardin champêtre de Valérie se situe dans un hameau, à quelques kilomètres de Coulommiers.

Ce qui m'a tout de suite frappé, c'est sa grandeur. Par rapport au mien, il m'a paru immense et j'ai tout de suite imaginé le temps et le travail qu'il a fallu abattre pour aboutir à un tel résultat !

Le jardin de Valérie, c'est une invitation à la flânerie.

On n'a qu'à emprunter les allées et se laisse porter...

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Les rosiers, roses pour beaucoup (oui, je suis sûr que Valérie aime le rose...), se fondent parfaitement dans le décor.

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Comment ne pas s'extasier devant cette cascade de fleurs ?

Au jardin de Valérie...

Ou devant ce bel Hydrangea ?

Au jardin de Valérie...

En fait, on a envie de s'arrêter un peu partout.

A l'ombre...

Au jardin de Valérie...

Au soleil...

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Et même si les températures étaient particulièrement élevées ce samedi...

Au jardin de Valérie...

Il y avait toujours l'ombre bienfaisante d'un arbre pour les supporter.

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Et pour plus de fraîcheur encore, il y a même un coin bassin.  Parfaitement intégré à l'ensemble, c'est l'un de mes endroits préférés du jardin !

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Quant à la déco, elle est présente à chaque recoin et fait aussi que le jardin de Valérie ne ressemble à aucun autre.

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

D'ailleurs, de nombreux éléments de sa déco viennent de Christiane Calvarro (céramiste spécialisée dans l'art du jardin) qui exposait justement ce week-end dans son jardin...

Comment ne pas craquer devant ses créations ?

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

En plus d'être rentré, des images plein la tête, vous vous doutez donc bien que je ne suis pas reparti les mains vides... 

Au jardin de Valérie...

J'ai craqué pour une mangeoire sur tuteur.

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Et pour ce drôle de lutin !

Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...
Au jardin de Valérie...

Merci à Valérie pour son accueil chaleureux, à Charlotte pour sa bonne humeur et à Christiane pour son talent ! Un joyeux cocktail qui fait forcément un samedi réussi...

Au jardin de Valérie...

Voir les commentaires

Le jardin fait son chaud ! (2)

Publié le par Chris Tof

Hier, je vous montrais comment le jardin faisait son "chaud" avec les floraisons des roses.

Aujourd'hui, je vous emmène voir quelques autres beautés estivales...

Commençons par ces Achillea Ptarmica qui forment désormais une belle masse dans l'allée des roses. Je les aime de plus en plus, même s'il faut les canaliser un peu.

Le jardin fait son chaud ! (2)

Regardez-moi ce bleu ! Ces delphiniums sont ici depuis plusieurs années et ils restent insensibles aux attaques des baveux, contrairement à d'autres, plantés ailleurs, qui ont été décimés. Du coup, je ne les touche pas, même si la couleur est un peu criarde par rapport au reste.

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

Ah, les hémérocalles, je les adore ! Malgré leurs longues tiges florales, ils savent se tenir et forment vite une belle masse. Leurs coloris sont si variés qu'on peut les combiner avec toutes sortes de plantes.

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

Se tenir bien droit, c'est bien, mais le flou artistique, c'est bien aussi, non ? 

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

Même si le rosier 'Ghislaine de Féligonde' est défleuri, la clématite 'Ville de Lyon' continuer d'assurer le spectacle.

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

Côté sud, c'est la Provence qui s'invite au jardin !

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

Pour le plus grand plaisir des abeilles et des papillons !

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

Sur ce, je vous laisse papillonner avec quelques vues d'ensemble du jardin...

 

Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)
Le jardin fait son chaud ! (2)

A très bientôt pour de nouvelles floraisons qui se préparent...

 

Le jardin fait son chaud ! (2)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>